Règlementation : les spécificités de certaines rénovations

La rénovation d’une maison, qu’il s’agisse d’une rénovation totale ou d’une rénovation partielle, n’est pas du tout simple à faire. Il s’avère indispensable de suivre la règlementation de rénovation de maison. Il faut alors tenir compte des spécificités de certaines rénovations et de la règlementation.

Différentes étapes de la rénovation d’une maison

La rénovation d’une maison peut concerner divers types de travaux tels que les travaux d’agrandissement, les revêtements de sol, la peinture, les menuiseries intérieures, la rénovation de la salle de bains, la rénovation d’une façade, etc. Quel que soit le type de travaux que vous souhaitez effectuer, il devient important de suivre les différentes étapes des programmes de rénovation comme l’établissement de la liste des besoins, des devis, de la durée des travaux, la détermination de l’architecture de l’habitation, etc. Mais, il faut également établir son portefeuille budgétaire avant de réaliser tous travaux de rénovation.

Importance de la règlementation et des spécificités de certaines rénovations

Avant de se lancer dans la rénovation de votre habitation, il parait essentiel d’examiner les travaux que l’on peut exécuter selon la règlementation de rénovation de maison en vigueur. Divers éléments importants sont à prendre en compte lors du renouvellement de la maison. On peut citer le type de la maison (maison classée dans le monument historique ou non), son positionnement géographique (située dans une zone protégée ou non), les types de travaux à faire, etc. Il devient ainsi essentiel de savoir toutes les démarches administratives à suivre concernant un projet de rénovation. À titre indicatif, pour les maisons classées monument historique ou situées dans les zones protégées, des mesures administratives sont à respecter (demander un permis de construire ou faire une déclaration préalable, consulter un architecte spécialisé).

Principales dispositions à savoir avant la réalisation des travaux.

Éviter de s’engager dans des travaux si vous ne connaissez pas la règlementation de rénovation de maison. Si vous ne respectez pas les lois, vous êtes soumis à des pénalisations tels que le paiement d’une amende, la destruction de la maison ou un emprisonnement (cas extrêmes). Pour les rénovations de façade et toiture, une demande d’un permis de construire reste obligatoire. Si votre maison se situe en plein centre-ville, il faut que vous obteniez les autorisations d’occupation temporaire des voies publiques pour les échafaudages. Les obligations sur l’installation de nouvelles fenêtres sont définies dans l’article 675 à 680 du Code civil. Enfin, en ce qui concerne les couleurs des façades, les toitures et les fenêtres, renseignez-vous auprès de la mairie pour savoir les dispositifs locaux.

Achat d’une maison à rénover : quel type de bien choisir ?
Comment et par qui faire réaliser le diagnostic d’une maison à rénover ?